Quel sol choisir en rénovation sur un réseau de poutres existant ?

Choisir son sol pour une rénovation

Quand on rénove une maison ancienne comprenant un ou plusieurs étages et que les poutres existantes sont en bon état, se pose alors la question de la nature du sol que l’on va installer sur les étages. Certains préconiseront la solution la plus « lourde », à savoir disposer d’abord un plancher en dalles agglo, ce plancher permettra ensuite de recevoir à peu près tous les types de sol, lino (en procédant à un ragréage fibré sur les dalles si nécessaire), carrelage sur chape sèche, parquet flottant ou parquet collé.

 

Cependant cette méthode a quelques inconvénients, à commencer par le coût puisque, au coût du plancher en dalles agglo s’ajoute  le coût du sol définitif. Il faudra aussi plafonner au rez-de-chaussée ou à l’étage situé en dessous, à moins que l’on souhaite conserver l’aspect relativement « brut » donné par les dalles en agglo ! Bien sûr cela ne pose pas vraiment problème si on souhaitait poser une isolation entre les étages et faire courir une partie de l’électricité et de la plomberie entre les poutres. Isoler et plafonner permettra non seulement d’apporter une isolation thermique et phonique (contre les bruits aériens seulement) qui pourra être complétée par une sous-couche si on opte pour un parquet en pose flottante (la sous-couche complétera l’isolation thermique et phonique, cette fois-ci contre les bruits d’impact).

Parquet en pin double face par SPVFR

Pin double face

 

Cependant, si la pièce située en dessous est une pièce de vie, l’isolation entre les deux niveaux n’est pas forcément nécessaire puisque la pièce de vie n’est pas une pièce froide. De même le réseau électrique et la plomberie peuvent courir le long d’un mur sur la pièce du dessous, du dessus puis se distribuer par le plafond de la pièce du dessus. Seul resteront les lignes nécessaires à l’éclairage de la pièce du dessous.

 

Parquet en pin simple face par SPVFR

Pin simple face

Dès lors, dans une telle configuration, on peut tout à fait opter pour un parquet massif double face directement fixé sur les poutres existantes. Cette solution a beaucoup d’avantages, à commencer par le prix puisqu’on se passe de l’isolation et des dalles. Son deuxième avantage c’est de donner une esthétique incomparable au plafond ainsi constitué pour la pièce du dessous. Troisième avantage : la durabilité du parquet massif qui pourra subir plusieurs ponçages si nécessaires et ainsi assurer une durée de vie équivalente à celle de l’ensemble des travaux de rénovation réalisés ! Et pour ceux qui veulent optimiser leur budget au maximum, le choix d’un parquet double face en pin n’est pas une hérésie : les impacts dans les pièces du dessus étant limités par nature (chambres, couloir de nuit) le parquet en pin ne subira que très peu les impacts et les poinçonnements qui pourraient le mettre à mal de par sa réalisation en bois tendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post

Bon Plan Maison | Mag Auto Moto | Blog sur l'infos digitale et geek