Les dangers de l’amiante

L’amiante est une fibre minérale utilisée dans la construction pour ses qualités isolantes. Il renforce également certaines structures, et résiste à la chaleur. On le retrouve surtout dans les anciennes constructions et certains produits manufacturés. Cette fibre se trouve pourtant dans la catégorie des matières (très) toxiques et infectieuses.

Les diverses formes de l’amiante

Le terme générique « amiante » désigne six matières fibreuses différentes à base de silicate. Cette fibre est classée dans deux grandes catégories : serpentine et amphibole. Les fibres de serpentine longues, flexibles et recourbées sont les plus utilisées dans le secteur industriel. Elles se présentent souvent sous forme d’amiante blanc ou chrysotile. Les amphiboles, quant à elles, sont de forme droite et raide. Elles se cassent facilement à cause de leur aspect en baguette, en tige ou fibre solide.

https://www.youtube.com/watch?v=CPElyjWeC2s

Les maladies provoquées par l’amiante

L’inhalation des fibres d’amiante entraîne des conséquences néfastes sur la santé. Cette fibre provoque des effets à long terme, attaque les tissus tapissants (les poumons en premier), et cause une altération pleurale. De ce fait, elle cause essentiellement des maladies respiratoires chroniques sérieuses et au final un cancer du poumon. L’exposition prolongée aux amphiboles provoque des maladies pulmonaires. Il est tout de même important de préciser si le matériau scellé contenant de l’amiante reste intact, les risques sont moindres.

Les produits contenant de l’amiante

À cause de sa résistance à la chaleur et à la décomposition, l’amiante se rencontre dans les matériaux de construction (chrysotile-ciment, tuyaux, ardoises, plaques, résine…). Il a également été utilisé dans le textile, notamment dans la fabrication de certains tissus comme les vêtements de protection thermique et ignifuges. Cette matière a aussi été utilisée dans le pour renforcer des certains produits en plastique, isolants, joints d’étanchéité, fournaises, chauffages industriels, emballages divers et revêtements routiers. Le couvre-pédale de débrayage automobile, les plaquettes de frein, la transmission, les chaussures et les coussinets de protection peuvent également en contenir.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *