Le diagnostic de performance énergétique

Le diagnostic de performance énergétique

Avant de vendre ou de louer votre propriété, assurez-vous de disposer du diagnostic de performance énergétique (DPE) pour attester de sa fiabilité. Suivez les quelques lignes suivantes afin d’en savoir davantage sur ce processus d’évaluation énergétique que tout propriétaire doit effectuer.

Qu’est-ce que le Diagnostic de Performance Énergétique ?

Le Diagnostic de Performance Énergétique, DPE en abrégé, consiste généralement à évaluer la quantité d’énergie et de gaz à effet de serre consommée par votre logement. Sa réalisation nécessite l’intervention d’un professionnel certifié et concerne les 96 départements en France métropolitaine. Valable pendant 10 ans, un DPE doit être intégré dans le dossier de diagnostic technique ou DDT d’un bien immobilier en vente ou proposé à la location. L’acquéreur ou le locataire se doit de le consulter au préalable avant de procéder à la conclusion de la transaction immobilière. Concernant le prix du DPE, il varie entre 100 et 250 euros. Cela dépend de la taille de la maison et de son année de construction.

Le DPE est obligatoire pour tous les types de logement à l’exception de ceux qui vont être occupés pendant 4 mois/an au maximum. Sa réalisation est également exigée à la fin d’une construction ou d’une extension d’un logement. Pour ce faire, consultez l’annuaire pour retrouver un diagnostiqueur certifié.

Les principaux contenus d’un DPE

À l’issu de l’évaluation, le professionnel certifié en charge du DPE fournit un document intégrant les informations sur la performance énergétique du logement. Les informations en question concernent les caractéristiques (conditions d’utilisation, consommations énergétiques…) des équipements de chauffage, de ventilation et de production d’eau chaude sanitaire. Le DPE indique aussi les données sur le classement énergétique du logement, ses conditions d’aération, son taux d’émissions de gaz à effet de serre, etc. Le diagnostiqueur note également dans son rapport les recommandations en vue d’un bon usage des équipements et de leur efficacité.

À qui est remis le DPE ?

Le diagnostiqueur transmet les résultats du DPE à l’Ademe ou Agence de la transition écologique. Ce dernier inscrit, ensuite, sur le DPE un nombre à 13 chiffres pour le valider et le délivrer enfin au propriétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post