La toiture végétale, pour une maison écologique !

Avec l’impact négatif du changement climatique sur notre environnement, la France est en perpétuelle quête de concept au service de l’écologie. Dans le domaine immobilier, la dernière trouvaille : une toiture végétale fait parler d’elle. Jusqu’ici utilisé comme décor d’un immeuble, ce style de toiture joue un rôle considérable pour l’environnement.

Qu’est-ce que la toiture végétale exactement ?

En vous baladant dans tout Paris par exemple, vous avez sans doute remarqué certains toits recouverts de verdures. C’est ce concept qu’on appelle toit végétal ou écotoit. Utilisant des végétaux pour couvrir le toit, cette structure est utilisée dans les bâtiments durables la plupart du temps. Pour que les plantes puissent s’épanouir, un substrat végétal est placé à la base. Trois techniques sont utilisées pour les toitures végétales : la végétalisation intensive, semi-intensive et extensive. Cette dernière est la plus simple et la plus courante chez les particuliers.

Les avantages d’une toiture végétale

Véritable concept au service de l’écologie, l’écotoit offre des avantages considérables pour l’environnement. En effet, cette structure réduit considérablement les émissions de CO2 tout en favorisant la production d’oxygène. Quant à l’immeuble, une toiture végétale est un excellent isolant thermique et phonique. En été, il réduit considérablement la chaleur à l’intérieur même sans climatisation. D’ailleurs, la présence de terre sur le toit favorise l’absorption d’eau en cas de forte pluie. Côté esthétique, l’instauration d’une toiture végétale suffit à embellir un immeuble.

Les prés requis pour la mise en place d’une toiture végétale

Toiture_végétale_Jura_001La pose de verdure sur le toit d’un immeuble nécessite plusieurs prés requis. D’abord, il est nécessaire que l’immeuble ait une structure forte et qu’il soit parfaitement étanche. Effectivement, le jardin installé sur la toiture ajoutera un poids supplémentaire à l’immeuble. Une charpente trop fragile pourrait mettre en danger la structure même de la maison. Ensuite, pour le prix, un écotoit coûte 4 à 5 fois plus cher qu’un toit ordinaire. Enfin, durant la première année de pose, vous devez entretenir le toit afin que les végétaux puissent bien s’intégrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *