Un nouvel indice des prix en septembre  

Voilà plusieurs années que les professionnels réclament un réel observatoire des prix de l’immobilier, car aujourd’hui, les statistiques mises à leur disposition par l’association des Notaires de France ont plus de 6 mois de retard sur la réalité du marché. Et en plus, elles sont payantes ! Difficile de bien travailler dans de telles conditions, surtout pour les plus petites agences, qui attendent donc impatiemment une bonne nouvelle.

Une rentrée de bonne augure

Et cette bonne nouvelle, c’est Michel Mouillart, professeur d’économie et directeur de l’observatoire Crédit logement-CSA, qui vient de l’annoncer : un nouvel indice des prix, l’indice « Les Prix de l’Immobilier » (LPI), sera lancé en septembre prochain ! Voilà qui devrait ravir les acteurs du secteur.

Mis à jour tous les mois, grâce à des données fournies toutes les semaines (par le Crédit foncier, Sogeprom, Gecina, Seloger.com, le Syndicat national des professionnels de l’immobilier (SNPI), Crédit logement et Cimm Immobilier), il va prendre en compte entre 260 000 et 280 000 transactions, dans le neuf comme dans l’ancien, ce qui représente environ 35% du marché actuel. Les prix seront donnés par région, par ville et par département, afin d’apporter plus de précisions aux agences.

 De nouveaux outils

Mais ce n’est pas tout ! Ce baromètre nouveau permet également de différencier « les biens qui font l’objet d’un mandat, ceux pour lesquels un compromis de vente a été conclu et ceux pour lesquels un acte de vente définitif a été signé », selon Michel Mouillart.

De plus, une catégorie « biens atypiques » devrait être créée afin de prendre en compte, à part, les logements insolites (lofts, ateliers, bâtiments agricoles, anciennes églises…). Voilà encore une subtilité qui manquait beaucoup jusqu’alors.

Espérons donc que ce nouvel indice des prix permette à chacun de bien avancer et de retirer le meilleur de l’information immobilière !

Related Post

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *