La franchise : mode d’emploi

Développer un réseau commercial puissant, couvrir de nouvelles opportunités et entrer dans des marchés géographiques attirants en limitant les risques, les avantages de la franchise sont nombreux, tant pour le franchisé que pour le franchiseur. Mais si vous voulez développer votre enseigne en établissant un réseau de franchise, il y a quelques informations à prendre en compte auparavant. Petit guide à l’usage des aspirants franchiseurs.

 

 

 

 

Qu’est ce que la franchise ?

Commençons par établir une définition du franchiseur afin de remettre le tout dans son contexte. La franchise, en tant que réseau commercial, se définit par un accord commercial dans lequel un franchiseur s’emploie à fournir à un franchisé une activité clé en main s’appuyant sur une marque (et le concept qui va avec), un savoir-faire et une assistance permanente.

Pour le franchisé, l’avantage est évident : disposer rapidement d’une notoriété forte sur le marché tout en profitant de l’expertise du réseau auquel il est affilié pour l’aider dans ses démarches. C’est un bon moyen de démarrer une activité en prenant des risques diminués par le poids de l’enseigne franchiseuse.

Mais devenir franchiseur comporte bien évidemment son lot d’avantages. Plutôt que d’investir une somme considérable pour étendre son réseau commercial avec, comme tous les investissements, sa part de risques, l’entreprise dispose d’une porte d’entrée sur un marché (souvent géographique) jusque là non ou peu développé.

Beaucoup d’entreprises dans le secteur de l’immobilier on déjà fait ce choix, à l’image de Foncia ou Century 21 qui s’appuient sur des réseaux immenses bâtis en grande partie sur des franchisés. Ce qui a permis d’établir un réseau puissant sur des secteurs quelque peu oubliés.

 

Devenir franchiseur

Si vous souhaitez devenir franchiseur vous-même, il faut établir un véritable business model qui soit capable de tenir la route sur le long terme. Votre concept et votre notoriété joueront en grande partie pour vous mais sans un schéma solide, vous courrez à votre perte.

Le métier de franchiseur est un métier à part entière. Ne comptez pas développer votre activité et votre réseau en ne vous appuyant que sur votre cœur de métier. Il vous faut être capable de développer votre réseau tout en le manageant. Au pire, n’hésitez pas à passer par les entreprises de conseil en franchise qui pourront vous mettre dans la bonne voie via un conseil personnalisé et adapté à votre secteur.

De la même manière, recruter des franchisés est une étape plus complexe et plus délicate qu’il n’y paraît au premier abord. Il faut partir du principe que le franchisé sera bien plus qu’un super-salarié qui travaille pour vous en échange d’une paie. En travaillant en totale synergie avec l’ensemble du réseau, le bon franchisé doit être capable de développer à lui seul votre enseigne dans son secteur d’activité. Ne négligez pas le recrutement d’un bon franchisé ! Vous trouverez un article détaillé sur le choix du bon profil pour un franchisé en cliquant ici. Vous pouvez aussi confier cette tâche à un cabinet de recrutement spécialisé comme Selescope.

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *