Serrurier, le professionnel qui a plus d’un tour dans son sac

Serrurier, le professionnel qui a plus d’un tour dans son sac

Le serrurier est un professionnel des systèmes de fermetures des portes et des bâtiments. Il s’occupe également de forger et d’ajuster les clés. Il est enfin le garant des installations et des réparations. Un serrurier a donc de multiples supports de travail : serrures traditionnelles, fenêtres, vérandas et bien d’autres. Voici ce qu’il faut savoir sur ce métier.

Les études requises

Il existe plusieurs formations menant à cette profession :

  • BTS CRCI, pour Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle
  • CAP serrurier-métallier
  • Bac professionnel : ouvrages du bâtiment
  • Bac technologique : STI2D pour Sciences et Technologies de l’Industrie et Développement Durable

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/serrurier-metallier-serruriere-metalliere

Les qualités exigées

Par ses tâches très précises, où un malheureux millimètre en moins ou en trop peut gâcher une réalisation, la première qualité d’un serrurier est la minutie. Il se doit d’être en bonne condition physique, en raison de ses nombreux déplacements, notamment sur des chantiers. Ses outils étant dangereux, il est également habile et manuel.

 

 

 

Le secteur des activités

Sa fonction se partage entre les ateliers, les chantiers et les particuliers. En atelier, il travaille différents métaux à l’aide d’outils électriques, mécaniques ou numériques. Il se déplace donc beaucoup, notamment sur les chantiers et parfois sur de longues distances. Le secteur du bâtiment reste celui qui emploie le plus souvent un serrurier-métallier. Partout en France il est possible d’exercer le métier de serrurier : Lyon, Paris, Marseille, dans les grandes villes comme dans les villages.

Ce à quoi il faut s’attendre

Le métier de serrurier-métallier est exigent et comprend des contraintes. Les tâches peuvent s’effectuer dans un cadre où il y a beaucoup de poussière et de bruit. Le salarié passe une grande partie de son temps de travail debout. Lors de ses nombreux déplacements, il est amené à travailler en hauteur, sur des échafaudages. Enfin, les délais de réalisations peuvent être serrés et donc source de stress.

Related Post

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *